Visite de l’église de Thairy

Visite de l’église de Thairy

Le mardi 21 juin, les membres du CA ont effectué la visite de l’église de Thairy. Nous en remercions la Mairie. L’état de l’église est inquiétant, comme nous nous en doutions. 

A l’intérieur

Un grand échafaudage occupe tout l’espace. Les voûtes d’arêtes de la nef présentent des fissures et déformations importantes, des fissures entre les voûtes et les façades latérales sont nettement visibles et inquiétantes. Des morceaux se détachent et tombent au sol. L’écartement relatif des façades a comme conséquence l’affaissement des voûtes. Ce phénomène peut conduire à la ruine du bâtiment. A titre conservatoire, un étaiement complet des voûtes a alors été réalisé en 2007. Cet étaiement supporte chacune des arêtes des différentes voûtes.

Au niveau de la charpente, on note  le vieillissement de la couverture, les fuites non réparées ont fait pourrir certaines pièces de la charpente qui se sont affaiblies au point de se rompre. Les tirants ajoutés aux façades ne jouent pas leur rôle car mal posés, sans doute pour des raisons esthétiques (ne pas voir les tirants dans l’église). L’ensemble de la charpente s’est déformé et provoque des poussées sur les murs et sur les voûtes. Il apparait urgent de remplacer cette toiture, cause des autres problèmes. A titre indicatif et selon les informations que possèdent l’association, cette phase de travaux s’élèveraient aux alentours des 200 000 euros.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A l’extérieur

Les façades ont été recrépies il y a une cinquantaine d’années, des fissures sont présentes prouvant les phénomènes de poussées néfastes de la charpente sur les murs. 

Le comité de quartier des hameaux demandait depuis quelques années la réparation des chéneaux qui avaient été volées. L’association a renouvelé cette demande à 2 reprises auprès de Mr Le Maire. Les choses ont bougé, mais les résultats nous paraissent très insuffisants. Le chéneau en plastique rajouté n’est pas emboîté dans l’ancien, l’eau de pluie continue donc à s’écouler à côté, ruisselle et pénètre la façade tout en inondant le sol. Ceci laisse supposer une fragilisation des fondations et une accentuation des fissurations.

Tant attendus mais...
Tant attendus mais…

Un vitrage de protection des vitraux a été cassé par un jet de pierre.

Mr le Maire se soucie fortement de la solidité des murs. Une étude a été réalisée début juillet par un cabinet. Nous avons demandé à Mr Mangold de nous transmettre les résultats (attendus mi août) de cette étude dès qu’elle sera disponible.

Petit détail sans conséquence: depuis le 29 juin, l’horloge est bloquée sur 2h35… heureusement, les cloches continuent de sonner!

Une réaction au sujet de « Visite de l’église de Thairy »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *