Le projet du Thairoyr pour l’église de Thairy

Le projet du Thairoyr pour l’église de Thairy

Pour répondre aux souhaits des habitants et aux choix exprimés par les membres de l’association, le projet que l’association a déposé le 15 septembre 2016 dans le cadre de l’appel à projets lancé par la Mairie de Saint Julien-en-Genevois, est un projet de rénovation du bâtiment pour une utilisation culturelle et cultuelle. 

Un projet représentatif des besoins des habitants

En effet, les membres de l’association soutiennent majoritairement un projet alliant une petite part d’activités cultuelles (type mariages, sépultures…) et une large part d’activités culturelles, dans et autour du bâtiment. Le projet proposé est un projet participatif soutenu largement par les habitants des hameaux et plus largement par ceux de St-Julien et de ses environs. De par son large volet culturel, il s’inscrit donc dans la volonté proclamée par la mairie de soutenir un projet ouvrant le bâtiment à un grand nombre de St-Juliennois.

Les objectifs du projet

  1. Préserver et consolider le bâtiment
  2. Ouvrir le bâtiment aux Saint-Juliennois en en faisant un lieu de vie par l’organisation d’animations et d’évènements dans et autour de l’église de manière régulière  sur l’année en respectant la vocation du lieu
  3. Garder la possibilité d’activités cultuelles (de type sépultures, mariages, …) et d’autres événements à la demande
Bâtiment de l'église de Thairy
Bâtiment de l’église de Thairy

Descriptif du projet

Le projet Le Thairoyr s’inscrit dans une logique culturelle transfrontalière en s’appuyant sur des partenariats avec des institutions et associations musicales et artistiques de part et d’autre de la frontière. Il propose une programmation annuelle variée pour tous publics, offrant un atout réel pour la ville en complément de l’offre culturelle actuelle. Son programme culturel repose sur deux grands axes, tenant compte à la fois de la saisonnalité et des impératifs de l’affectataire. A l’intérieur du bâtiment se dérouleront principalement des manifestations musicales (musique sacrée et classique au sens large – chorale, gospel, jazz…). A l’extérieur du bâtiment, notamment dans l’espace du jardin, prendront place des animations et spectacles (apéros-concerts en été, expositions artistiques, lectures publiques, théâtre…).

Des partenariats ont d’ores et déjà été envisagés avec des associations et divers acteurs au niveau local. Ces activités seront à même d’assurer un événement mensuel en moyenne, ce qui reviendra à doubler l’actuelle programmation culturelle de la ville, tout en comblant des manques. Pour simplifier les démarches administratives, l’agrément de l’affectataire pour les activités se déroulant à l’intérieur du bâtiment sera accordé pour l’ensemble de la programmation annuelle, en une seule fois. Un comité d’éthique composé de membres de chacune des parties concernées (mairie, affectataire, association) sera chargé d’étudier le contenu de la programmation en amont. Un projet de charte de fonctionnement a été joint au dossier.

La partie cultuelle consistera essentiellement en cérémonies de mariage et de sépulture. La réalisation d’une crèche pendant les fêtes de Noël est envisagée avec le concours d’artistes et/ou d’artisans. Ce qui contribuera également, en sus du volet culturel,  à apporter une plus-value touristique à la ville.

Le financement des travaux

Selon devis en notre possession, le coût des travaux est estimé à 410 000 euros, frais d’architecte inclus. Chauffage et électricité en sus.

L’association a pris contact avec des financeurs publics potentiels. Le Conseil Départemental soutient notre projet, son financement est actuellement à l’étude par les services concernés. Notre députée, Mme Duby Muller, soutient notre projet. Les financements potentiels sont à l’étude. Mme la Sous-Préfète que nous avons également rencontrée nous a ouvert une autre piste de financement potentiel via le Développement Economique des Territoires Ruraux (délai pour dépose de la demande : novembre 2016). Nous entreprenons le même type de démarche auprès de nos sénateurs. Autre piste de financement potentiel auprès de l’association pour la Sauvegarde de l’Art Français.

Compte tenu de l’importance du volet culturel, la mairie de St-Julien devrait investir des fonds. L’apport de la commune est indispensable au déclenchement d’autres financements publics. A noter que les dossiers de demandes de subventions publiques doivent être effectués par la mairie, l’association n’est pas habilitée à le faire.

L’association s’engagera également dans le financement :

  • par la recherche de mécènes (notamment pour assurer les postes chauffage et électricité)
  • par le lancement d’une souscription
  • en établissant des partenariats type « chantiers écoles » avec des établissements scolaires spécialisés, pour la rénovation intérieure du bâtiment
  • en participant au Grand prix Pèlerin du Patrimoine (délai dépose dossier mars 2017)

 

Le fonctionnement après rénovation

L’association a proposé d’assumer une partie de la programmation. Les activités proposées par l’association couvriront financièrement les charges du bâtiment liées au chauffage et à l’électricité. Les tarifs des activités et manifestations permettront l’accès au plus grand nombre. L’excédent sur recettes sera reversé à un fonds de maintenance du bâtiment.

David Nerfin, été 2016
David Nerfin, été 2016

Une réaction au sujet de « Le projet du Thairoyr pour l’église de Thairy »

  1. Vraiment un grand BRAVO pour le travail que vous avez fait jusqu’ici pour monter ce dossier et trouver des sources de financement!
    Vivement la réalisation!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *